Prof école – Tout pour les professeurs

Le mot « pédagogie » dérive du grec : « l’enfant », et « conduire, mener, accompagner, élever ». Dans l’Antiquité, le pédagogue était un esclave qui accompagnait l’enfant à l’école, lui portait ses affaires, mais aussi lui faisait réciter ses leçons et faire ses devoirs2. « Pédagogie » est un mot remontant à 1495 d’après le dictionnaire Le Robert. L’Académie française l’admet depuis 1762.

Ferdinand Buisson, qui fut inspecteur général de l’instruction publique, donne cette définition : « science de l’éducation, tant physique qu’intellectuelle et morale » (Dictionnaire de pédagogie, 1887, col. 2 238 a).

Selon Émile Durkheim, la pédagogie est une « réflexion appliquée aussi méthodiquement que possible aux choses de l’éducation » (L’évolution pédagogique en France, Paris, PUF, 1938, p. 10). « L’éducation est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objectif de susciter et de développer chez l’enfant un certain nombre d’états physiques, intellectuels et mentaux que réclament de lui et la société politique dans son ensemble et le milieu social auquel il est particulièrement destiné ». Pour É. Durkheim – et cette idée fera fortune – « la pédagogie est une théorie pratique », comme la médecine ou la politique. La pédagogie est à la fois une théorie et une pratique : une théorie ayant pour objet de réfléchir sur les systèmes et sur les procédés d’éducation, en vue d’en apprécier la valeur et, par là, d’éclairer et de diriger l’action des éducateurs.

Pour Françoise Clerc, la pédagogie est « l’ensemble des savoirs scientifiques et pratiques, des compétences relationnelles et sociales qui sont mobilisées pour concevoir et mettre en oeuvre des stratégies d’enseignement ».

Sources : Wikipedia

Apprenez en plus : Se diriger vers le site web.

Prof école - Tout pour les professeurs